Zabladowski.org


 03/08/2002
 vincent

Oz

de Tom Fontana

Avec des productions comme The Sopranos ou Six Feet Under, HBO est sans doute la chaîne télé qui a révolutionné le monde de la série télévisée en offrant aux réalisateurs des moyens dignes de grosses productions cinématographiques. Avec Oz, HBO a tout simplement produit sa meilleure série à ce jour. Oz nous plonge dans Em City, une aile expérimentale du pénitencier de Oswald où des détenus jugés dangereux ont droit à une vie plus "normale". On pense directement au film Brubaker avec Robert Redford mais heureusement, on en est loin ... Oz est un scénario-prétexte pour offrir une lutte entre clans (latinos, aryens, noirs ...) désireux de prendre le pouvoir et le contrôle d’une Em City en constante perdition.

Alors quoi ? La réponse est simple : on ne nous a plus livré une histoire de truands avides de pouvoir aussi bien mis en scène depuis le cultissime Scarface de Brian de Palma (en 1983). Si Scarface durait déjà près de 3 heures, Oz en est à 48 épisodes et une nouvelle saison approche.

 05/08/2002
 vincent

Sonic Youth - Murray Street

Geffen (2002)

Je le dis tout de suite, vous ne m’entendrez jamais dire du mal de Sonic Youth ... Je suis un trop grand fan. Pourtant, force est de constater que les deux derniers albums de Sonic Youth (A Thousand Leaves et NYC Ghosts & Flowers) ne répresentaient pas une révolution dans le son Sonic Youth. Si A Thousand Leaves et NYC Ghosts & Flowers lorgnaient dans le son de Sister et Bad Moon Rising, Murray Street sonne comme l’excellent Daydream nation. En résumé, bon album de Sonic Youth, mais si vous voulez entendre du neuf avec Sonic Youth, plongez plutôt dans les anciens.

 05/08/2002
 vincent

Body Shots (Sexe attitude)

de Michael Cristofer

Quand j’ai regardé ce film, je m’attendais à voir une stupidité genre American Pie ou Porky’s (cela fait toujours du bien des films comme ça... c’est un moyen efficace pour se sentir supérieur). Et bien non! Body Shots est une "réflexion" (quintuplez les guillemets) sur le comportement sexuel de nos contemporains. C’est pompeux à mourir... le seul point risible est le montage: un croisement entre une publicité l’Oréal et un clip de Whitney Houston.

 07/08/2002
 ivan

Gaudi Afternoon

de Susan Seidelman

Ou quand les américains jouent à Almodovar... et sur son terrain...

C’est réalisé par Susan Seidelman qui a participé entre autres au pilote de Sex and the city.

 07/08/2002
 ivan

Time code

de Mike Figgis

4 caméras 4 films 4 écrans... tout est filmé en une prise, les protagonistes vont et viennent suivit par leur caméra, le hors champ est sorti de l’ombre et devient complément visuel. La faiblesse : on a vite compris que le son et l’action déterminent lequel des écrans est primordial, le film avance donc finalement comme un autre film.

 07/08/2002
 ivan

What Time is it There (Et là-bas, quelle heure est-il?)

de Ming-liang Tsai

Plans fixes, mise en parallèles d’événements anodins et sans rapport évident, tout se joue sur les déplacements (lents) dans l’espace temps. Maîtrise de la lenteur: parfois, les objets bougent plus que les acteurs.

 08/08/2002
 vincent

Une affaire privée

de Guillaume Nicloux

Excellent polar noir réalisé par Guillaume Nicloux dont le premier film était l’adaptation très réussie du Poulpe. A voir également pour sa brochette de seconds rôles épatants : Philippe Nahon (le boucher de Seul Contre Tous), Jean-Pierre Darroussin, Jeanne Balibar, Samuel Le Bihan, ...
Thierry Lermitte joue le premier rôle mais n’ayez pas peur, il s’en sort admirablement bien dans le rôle du privé usé grillant cigarette sur cigarette.

 10/08/2002
 vincent

Primal Scream - Evil Heat

Sony Music (2002)

Comme dans son précédent album XTRMNTR, Primal Scream ingère les tendances actuelles pour vomir le tout à la sauce "Search & Destroy". Personnellement j’adore, mais je ne serais pas vous dire pourquoi ...

 10/08/2002
 vincent

2 many dj's - as heard on radio soulwax pt. 2

PIAS (2002)

Si tous les dj’s avaient l’inventivité et la richesse de ces deux-là, je sortirais dans des soirées. Un mix détonant qui va de Emerson, Lake & Palmer à Salt n’ Pepa en passant par The Stooges and New Order. De quoi faire bouger toute la petite famille !

 10/08/2002
 vincent

Dungeons & Dragons

de Courtney Solomon

Le titre situe le film: on est en plein dans la mouvance pre-Lords Of the Rings. C’est tellement mauvais que justement, je commence à penser que Lords of the Rings n’est pas si mal que ça.

 10/08/2002
 vincent

Rudy Trouvé - 1999-2002

Hheavenhotel (2002)

Je savais Rudy Trouvé très disparate, mais là il parvient encore à me surprendre. Avec cette collection de chansons et autres trucs enregistrés entre 1999 et 2002, il offre un album très dépouillé et très acoustique. On est loin de ses frasques électriques avec Gore Slut ou Dead Man Ray. L’album est brillant, car il ne tombe pas dans les travers du genre (écoutez One foot in the grave de Beck pour comprendre). Il garde un son décalé qui me rappelle (j’y vais de ma comparaison foireuse) le chef d’oeuvre de Mercury Rev: Yerself is steam.

 11/08/2002
 vincent

Brother

de Takeshi Kitano

Brother est le dernier film de Takeshi Kitano. Pour l’occasion, il s’en va aux Etats-Unis pour tenter de secouer la pègre locale. Cela donne une partie de Paint Ball géante avec ce brin de poésie fantaisiste et d’humour naïf typiquement Kitano.

 12/08/2002
 vincent

Das Boot

de Wolfgang Petersen

Je viens de revoir ce classique du film de guerres (sous-marines). Malgré un gros coup de vieux, la restitution du côté claustrophique d’un sous-marin tient toujours la route et il rappelle que la guerre c’est surtout une histoire d’homme grâce à cette petite phrase magique d’un sous-marinier allemand terrorisé par la perspective de passer par le Détroit de Gibraltar (pour rappel, sous contrôle des alliés): "Le Détroit c’est une vraie pucelle. Il ne va pas falloir lésiner sur la vaseline pour passer par là."

 12/08/2002
 vincent

Stereolab - radio mix

Si vous vous demandez que pourriez-vous bien écouter sur Internet ? Branchez-vous sur ces deux sets de Stereolab ... un délicieux cocktail de pop désuète.

 13/08/2002
 ivan

Vincent Gallo - Recording of music for film

Un nouvel album, mais pas de nouveaux morceaux; il s’agit, comme le dit si bien le titre, de musiques de film, composées et interprétées par le multidisciplinaire Vincent Gallo, que l’on a ressorties des tiroirs: de Buffalo 66 à des courts métrages réalisés par Gallo lui-même.

Je ne l’ai pas écouté, à vous de juger.

 21/08/2002
 ivan

Frantic

de Roman Polanski

Un thriller qui débute plutôt bien, tout en douceur, l’ambiance se dégrade peu à peu, le mystère grandit. Harrisson Ford s’en tire plutôt bien en américain perdu dans Paris et devant un dédale administratif (un peu cliché quand même le dédale) cherchant sa femme qui a subitement disparu.

Le dernier tiers du film, quant à lui, vire au film "poursuite- des-méchants-par-les-gentils-et-la-police-un-peu-au-milieu" (c’est drôle, les méchants c’est des Arabes, qui n’aiment pas les Israeliens et les gentils c’est un Américain...)

 24/08/2002
 vincent

BUY NOW!

Beaucoup de personnes m’ont reproché le manque de présence graphique sur ce site. C’est pourquoi je ne résiste pas à insérer une affiche extraite de cette petite "campagne" de propagande.

Surtout, n’hésitez pas à acheter les produits dérivés.

2002   2003   2004   2005   2006  


juillet 2002

août 2002

Oz
Sonic Youth - Murray Street
Body Shots (Sexe attitude)
Gaudi Afternoon
Time code
What Time is it There (Et là-bas, quelle heure est-il?)
Une affaire privée
Primal Scream - Evil Heat
2 many dj's - as heard on radio soulwax pt. 2
Dungeons & Dragons
Rudy Trouvé - 1999-2002
Brother
Das Boot
Stereolab - radio mix
Vincent Gallo - Recording of music for film
Frantic
BUY NOW!


septembre 2002

octobre 2002

novembre 2002

décembre 2002