Zabladowski.org



Source: Slashdot

Local beats global

Pourquoi une vidéo qui est drôle à Changhaï devrait-elle être drôle à Stockholm? C’est l’explication du pourquoi Bubblare.se, un concurrent suédois à YouTube, obtient environ 30 fois plus de visiteurs que le leader du marché.


Source: Slashdot

MySpace Music Player Hacked

MySpace MP3 Gopher est un programme qui vous permet de télécharger n'importe quel morceau sur MySpace, et ce, même s'il n'est initialement pas disponible en téléchargement. Tout ce dont vous avez besoin est d'extraire le "friendID" qui se trouve dans chaque adresse MySpace.

 14/06/2006
 vincent

The Extreme Diet Coke & Mentos Experiments

Que se passe-t-il si vous combinez 200 litres de Coca-Cola light avec plus de 500 mentos? Un truc complètement dément et étonant.

Cette vidéo vous montre cet effet saisissant.


Source: Pinkushion

Un EP de Deerhoof en téléchargement

L’info circule depuis quelques jours : Pour célébrer le départ en bon terme de leur bassiste, Deerhoof propose en téléchargement gratuit un EP composé de matériel live et de reprises délirantes de My Bloody Valentine, Herman’s Hermits, Beatles...

http://deerhoof.killrockstars.com/


Source: MilleFeuille.fr

Un avant goût du Yo La Tengo nouveau

Le label Matador prend de l’avance et propose déjà un extrait mp3 gratuit du prochain album studio de Yo La Tengo, I Am Not Afraid Of You and I Will Beat Your Ass, qui ne sortira pas avant le 12 septembre. Le doux et très pop Beanbag Chair se télécharge directement ici et ne doit pas être pris comme indicatif d’une quelconque orientation artistique pour cet album de 15 titres annoncé très éclectique.


Source: L’espresso de Télérama

Podcast sur votre transistor

Comment en est-on arrivé à communiquer plus facilement avec une personne située à l’autre bout du monde plutôt qu’avec son voisin de palier ? Un collectif d’artistes branchés nouvelles technologies tente de répondre à cette ironie en lançant le projet BYP, "Broadcast your Podcast", "Diffusez votre Podcast" (http://www.broadcastyourpodcast.com). Le BYP, c’est un petit boîtier vert militaire qui se branche sur un iPod et qui permet de diffuser son contenu jusqu’à 200 mètres via la bande FM. Un équipement low-tech pour refaire une jeunesse au bon vieux transistor et sympathiser avec son voisinage pas forcément à la pointe du progrès.


Source: Pinkushion

Pinkushion - Podcast #1

Ca y est ! Désormais, tous les mois, Pinkushion publiera un podcast reprenant une sélection d’extraits d’albums chroniqués le mois précédent.

Voici notre première sélection :

[00:00] Aroah - Otro triste final
[02:00] Stereolab - Kybernetcika Babicka Pt. 1
[06:28] Eagle*Seagull - Photograph
[12:33] Loose Fur - Apostolic
[15:20] Tom Brosseau - Wear And Tear
[19:02] The Singing Adams - Starsign
[23:23] Band Of Horses - The Funeral
[28:33] Jeff Mills - The Bells
[33:15] Diving With Andy - Andrew
[36:23] B.C. Camplight - Parapaleejo
[39:32] Don’s Mobile Barbers - See You In
[41:36] Iswhat ?! - Concussion
[44:11] I Love You But I’ve Choosen Darkness - We choose faces

- S’abonner au podcast
- Télécharger le podcast

Bonne écoute !


Source: L’espresso de Télérama

La fibre nostalgique des usagers du numérique

L’Institut National de l’Audiovisuel (INA) espérait attirer sur son site Internet près d’un million de visiteurs mensuels avec la mise en ligne de 100 000 émissions de radio et de télévision, puisées dans un fonds digne d’une caverne d’Ali Baba. Bingo et... gros bug. Le matin même du 27 avril, jour de lancement de cette offre grand public, 3 millions de curieux se connectaient sur ina.fr pour visionner un épisode des Shadoks, le J.T. de leur jour de naissance ou une fiction en noir et blanc. Rapidement saturé, le site affichait pour nombre d’internautes un désespérant message d’indisponibilité… et mettait ses techniciens sur le pied de guerre. De là à dire que le succès de ce service unique au monde passera le stade de la découverte pour intégrer les favoris des internautes, il y a evidemment un pas. Pourtant, cette nouvelle offre de vidéo à la demande, qui devrait s’enrichir chaque mois de plus de 400 heures d’archives supplémentaires, a de quoi titiller sérieusement la fibre nostalgique des usagers du numérique.


Source: La Bogothèque

Prenez un concert à emporter

La Blogothèque a une nouvelle rubrique, elle s’appelle Concerts à emporter.

Les Concerts à emporter, c’est notre premier vrai Podcast, c’est même un vidéocast, (ouah !). Ce sont des vidéos à télécharger, à mettre sur son iPod où à regarder sur le site, que nous produisons exclusivement avec nos petites mains et que nous produirons toujours sur le même principe : filmer un groupe ou un artiste dans un lieu sinon insolite, du moins inhabituel, improvisant une ou deux chansons avec les moyens du bord, filmé en plan séquence et avec une prise de son ambiante, comme si nous faisions un reportage radio.

L’idée a germé il y a presque un an. Mais il a fallu d’abord de chouettes maisons de disques acceptant que nous leur piquions leurs artistes pour une heure étrange. Il a d’abord fallu qu’un vidéaste de talent se joigne à moi pour leur donner une patte, il s’agit de Vincent Moon, qui a déjà écrit deci-delà sur la Blogo, et qui met tout son talent dans ce projet.

Tout est né de l’idée d’offrir un vidéocast inédit, de créer une nouvelle façon de partager la musique, de faire découvrir des groupes, de sortir des interviews-ritournelles et des chroniques. Aussi, entre nous, de passer des moments exceptionnels avec des artistes : se bourrer la gueule avec un, faire la manche avec un autre, explorer des voies ferrées désaffectées avec un troisième... C’est à chaque fois à deux doigts de foirer, c’est souvent étrange, c’est toujours un moment délicieux.

Tout n’est pas bouclé. Il nous faut régler quelques soucis techniques. Trouver quelqu’un capable de nous faire un lecteur flash de folie, trouver un hébergeur capable de délivrer vite les vidéos et de supporter la bande passante, régler les fils RSS pour le podcast... autant de trucs chiants (toute bonne idée, aide proposée sont bienvenues).


Source: Le Monde (Newsletter)

Juke-blog

Site américain, The Hype Machine est un agrégateur de blogs audio, autrement dit un site qui collecte des fichiers MP3 postés dans des blogs musicaux. Actualisée en direct, cette base de données légale recense et établit des listes d’artistes et de chansons, auxquelles il est également possible d’accéder par le biais d’un moteur de recherche. Destinée aux férus de découvertes, The Hype Machine fournit enfin des liens vers des sites marchands tels qu’Amazon.com, iTunes Music Store et eMusic digital.

 13/04/2006
 vincent

Localisez vos stars préférées

Il y a quelques années, une amie avait eu la géniale idée de créer un site qui vous permettrait de reporter où vous avez croisé quelqu’un de connu dans Bruxelles. Une carte aurait synthétisé le tout et vous aurait permis de repérer facilement les endroits où il vaut mieux être si le fait de croiser des gens connus vous amuse. Malheureusement, l’idée est restée dans les cartons, car la conception d’un tel site aurait pris trop de temps.

Les américains, eux, n’ont pas le même problème depuis que Google permet de détourner facilement leur service de carte (Google Local) pour réaliser ce genre de petit jouet.  C’est donc chose faite et vous pouvez maintenant repérer vos vedettes préférées dans New York grâce au site Gawker Stalker.

Promis, dès que Google étend son service à la Belgique et à la France, on réalise la version franco-belge!

 18/03/2006
 vincent

BIFFF 2006: Journal de bord

Ce qu'il y a bien avec le Festival du Film Fantastique de Bruxelles, c'est qu'il rassemble de véritables mordus du genre. Cela s'entend, cela se sent et cela se voit.  Il y a même de nombreux malades qui arrivent à se faire tous les films de la programmation (un minimum de 3 films par jour pendant 2 semaines). Il y en a même un qui prend la peine de tout chroniquer sur son weblog et il fait cela très bien. Je vous conseille vivement de le lire.


Source: Impunité zéro

Pitchfork a 10 ans et s'explique sur ses choix

Comment est née ta vocation de critique musical ?

Je suis fan de musique depuis ma naissance ! J’ai littéralement appris à lire grâce aux pochettes d’albums et j’ai passé ma jeunesse dans ma chambre à écouter des disques ou la radio, et regarder MTV. Au lycée, j’ai commencé à lire beaucoup de presse rock… Mais je n’y ai jamais vu de chroniques réellement critiques. Quand un journaliste n’aimait pas un album, il le disait souvent en des termes extrêmement prudents. Je n’aimais pas du tout ces critiques qui se retenaient de dire du mal !

Comment as-tu créé Pitchfork ?

Un ami m’a fait découvrir Internet, au milieu des années 90. Je rêvais d’avoir un endroit où balancer mes opinions tranchées, donc j’ai lancé mon site en février 1996, alors que je vivais encore chez mes parents, à Minneapolis. A l’époque, Internet en était à ses balbutiements. Il y avait peu d’informations sur les artistes indépendants. On pouvait taper "Fugazi" ou "Built To Spill" dans des moteurs de recherche, sans résultat. Ce que je voulais, c’était interviewer des artistes que j’admire, et écrire des chroniques râleuses, impertinentes, mais surtout honnêtes.

Comment êtes-vous passé d’un petit webzine à ce qu’est Pitchfork aujourd’hui ?

En 1998, j’ai embauché quelques chroniqueurs qui ont accepté d’être payés en CD gratuits. Un an après, j’ai déménagé de Minneapolis à Chicago, dans un studio sordide. Je vendais mes CD promotionnels sur eBay pour payer mon loyer. Je ne sais pas comment j’ai survécu à cette année : je n’avais pas d’argent, pas de quoi me payer le bus ou à manger… Les années suivantes, le lectorat a régulièrement augmenté [de 5 000 visiteurs par jour en 2000 à 160 000 en 2006, ndlr] et, en juillet 2003, j’ai pu embaucher un premier permanent.

Que penses-tu de l’état de la presse musicale papier actuellement ?

Globalement, les magazines déclinent, même si les plus résistants ont toujours beaucoup de lecteurs fidèles. C’est le cas de Rolling Stone, par exemple, même si tout le monde sait que ce qui s’y fait depuis trente ans est à jeter à la poubelle. Mojo écrit pour la même génération avec plus de dignité et d’intelligence, même si tous les numéros ressassent plus ou moins les cinq même groupes.

Et le NME ?

C’est un cas plus complexe. 90 % des groupes dont il parle relèvent de la fumisterie, mais les potins imbéciles sur eux m’attirent. C’est très amusant de lire qu’un des Kasabian a reçu une bouteille dans le visage pendant un concert, et de les voir en parler comme si c’était d’une importance vitale ! Mais le problème général avec la presse rock, excepté The Wire, est que leurs journalistes semblent avoir perdu, depuis une dizaine d’années, leur exigence d’intégrité et de regard critique. Il y a toujours beaucoup de merveilleux critiques musicaux, mais où la majorité d’entre eux font-ils le mieux leur travail ? Sur les blogs et les webzines.


Source: Autres Directions

Un top 50 des clips parus en 2005

Voilà ce que propose le blog docopenhagen. on y retrouve Aphex twin, Jason Forrest, Smog et bien d’autres.

 19/01/2006
 ivan

Un bon trip...

Petit lien vers un site qui vaut le détour. Pas pour son graphisme ou son architecture qui ne cassent vraiment rien, mais pour son contenu.  Le Monsieur Brunelle est un activiste prétendument "contre". Contre notre mode de vie, nos modes de déplacements... Il explique tout ça sur son site. Jusque là, rien de tellement nouveau. Là où cela devient bien, c’est son moyen d’expression: le vélo! Et là je m’incline. Le sieur Lucas Brunelle, il organise des courses en pleine circulation, des parcours citadins avec des vrais groupes de Rock sur des remorques géantes tractées par des vélos... Il nous restitue ses "actions" au moyen de petites vidéos, qu’il réalise au moyen d’une caméra embarquée sur son casque. Bon, on ne s’arrêtera pas sur le respect ou non du code de la route... Mais ces courses tiennent du bon délire, et le montage des vidéos, sur fond d’un bons vieux Guns n’ Roses (sisi!): moi, j’aime beaucoup!

http://www.digave.com/couch/


Source: Le Monde

Ils ont 20 ans à peine et ils sont sans-abri

Derrière lui, Nicolas a quatre années de travail dans des carrosseries et trois mois d’errance. A 21 ans, il traîne au hasard des centres d’hébergement ou des abris de fortune, avec un petit sac bleu. Après avoir quitté Saint-Etienne, car il ne s’entendait plus avec sa famille, il a fait une halte à Thiers (Puy-de-Dôme) avant de se retrouver à Clermont-Ferrand.

Christophe, 23 ans, cinq ans de menuiserie et trois mois de solitude en bandoulière, va de foyer en foyer dans l’agglomération clermontoise. Il s’est fâché avec sa copine puis avec sa famille, avant d’échouer dans la rue.

"Speed", coiffé à l’iroquoise, a tout juste 19 ans, dont trois passés dehors. Avec Antoine et Lætitia, 21 ans tous les deux, ils promènent leurs huit chiens et leurs sacs de vingt kilos chacun entre le tunnel de la gare SNCF, d’où ils se font "régulièrement jeter", et le centre-ville, où "les flics leur cassent les couilles".

De temps en temps, quand ils trouvent une maison à l’abandon, "Speed", Antoine et Lætitia improvisent un squat. Ils le chauffent à l’aide de boîtes de conserves remplies de sable, qu’ils imbibent d’alcool à brûler. "C’est mieux qu’un radiateur électrique, assure Lætitia. Ça peut brûler pendant deux ou trois heures." En rupture avec leurs proches et sans travail, ils mènent des vies de sans-domicile-fixe.


Source: Pinkushion

Concert de Sigur Ros pour tous

Les islandais de Sigur Ros ont décidé de doubler le père Noël en nous proposant sur leur site officiel un concert gratuit. La performance filmée date du 27 novembre à Reykjavik en Islande et est visible en son intégralité, soit 132 minutes. Préparez les moon boots devant le moniteur.

 13/10/2005
 laurent

Le nouveau site de Webzine Nameless

Le site, après avoir été longtemps inaccessible suite à des travaux de ravalement, est revenu avec une déco plus sobre, à laquelle on finit par s’habituer, mais qui peine à convaincre comparée à son ancêtre, exemple de clarté.

Quelques bonnes idées sont à mettre encore une fois au crédit de cette équipe atypique. La rubrique citations qui, à chaque connexion, change de citation est bien pensée. La partie news est toujours aussi approvisionnée de manière abondante.

 05/09/2005
 vincent

Tout le monde peut désinformer

Vous avez peut-être déjà entendu parler de Wikipedia, l’encyclopédie libre que tout le monde peut améliorer. Par contre, vous n’avez sûrement pas encore entendu parler de Uncyclopedia. Comme sa grande soeur, Uncyclopedia est une encyclopédie libre que tout le monde peut améliorer à la petite différence que l’information qui s’y trouve est encore moins fiable, mais vu que c’est clairement revendiqué...

 14/07/2005
 vincent

L'adresse à connaître

Je ne sais plus si j’en ai déjà parlé, mais voici l’adresse à connaître: http://www.fabchannel.com, une collection impressionnante de concerts à la demande. Cela va de The Arcade Fire à Sonic Youth en passant par Bright Eyes et Roisin Murphy (je connais des lectrices qui vont être contentes à la lecture de ce nom).

 10/06/2005
 vincent

Toi aussi deviens une star de l'électronique en ligne

Rockstar Games,  l’auteur de Grand Theft Autho, le jeu vidéo le plus jouissivement référentielle du monde, a lanché Beaterator, un véritable séquenceur / sampleur en ligne. C’est gratuit et il suffit de se rendre sur http://www.beaterator.com pour l’utiliser.

 29/05/2005
 vincent

Un peu de pub

Je vais récompenser les personnes qui font l’effort d’utiliser le formulaire de contact en faisant un peu leur pub.

Si vous êtes du côté de Toulouse entre le 1er et le 10 juillet, je vous invite à assister au festival  Les siestes électroniques. Derrière ce fort joli nom, se cache un festival consacré aux musiques nouvelles. Des concerts gratuits sont organisés en plein air, l’après-midi, sur les bords de la Garonne. L’objectif de ce festival est de mêler plaisir et avant-garde pour le bonheur du plus grand nombre.  Cette année, il y a un notamment Trapist, un groupe que je vous conseille tout particulièrement. L’année dernière, ils ont signé Ballroom, un magnifique album qualitativement très proche des grands noms du jazz norvégien. C’est  paru sur Thrill Jockey.

Toute autre chose, Halbopun petit label Parisien qui produit une musique naturelle et sans concessions,  a lancé son nouveau site: http://www.halbop.fr. Je vous invite à le visiter, car il est fort bien foutu. Vous pourrez y écouter pas mal de choses et, qui sait, en commander certaines. A  première écoute, c’est un label orienté électro-acid-jazz. A noter que le site vous permet de jouer aux apprentis remixeurs.

Pour terminer, Stillico, vient de faire un CD 4 titres. Selon eux,  le groupe rock Stillico viendra imposer son univers dansant et festif, dans une ambiance explosive et électrique. Je vous invite à vous rendre sur leur site (http://www.stillico.fr.fm/) pour vous y écouter quelques morceaux.


Source: Le BLOG-TV

Après cinq minutes, on regrette...

Regarder Julien Courbet, c’est un peu comme engager un débat sur le referendum avec des amis. Après cinq minutes, on regrette.

 08/03/2005
 vincent

23ème Festival du Film Fantastique de Bruxelles (BIFFF 2005)

Pour ceux qui ont toujours du mal à disséquer la programmation du Festival du Film Fantastique de Bruxelles, le Mad Movies vous a concocté une petite exploration géographique subjective de la planète BIFFF.

Merci à eux.

 10/01/2005
 vincent

Steven Seagal Kit

Merci à defrang.com de pointer ce générateur des futurs films de cet inégalable artiste au grand coeur qu’est Steven Seagal. A chaque fois que vous rechargerez la page, vous découvirez un de ses prochains films. C’est en anglais.


Plus loin dans le temps....


 20/10/2004

Girls In Hawaii - Journal de bord

 17/03/2004

Courbes et tendances

 07/03/2004

22ème Festival du Film Fantastique de Bruxelles (BIFFF 2004)

 14/01/2004

Warp Records lance Bleep.com

 05/01/2004

Japonisation

 10/12/2003

Les pires pochettes de tous les temps

 05/12/2003

Blogs de djeunz

 09/09/2003

Découvrez les symboles...

 20/08/2003

Freddy VS Jason

 28/07/2003

Beat Takeshi

 19/05/2003

Toi aussi tu peux jouer du GY!BE

 10/03/2003

Toute sortie est définitive

http://www.justconcerts.com

 27/02/2003

Rapport d'inactivité

 06/02/2003

The Animatrix

 12/12/2002

charte EVENEMENT

 14/09/2002

Sonic Youth - Unplugged

 12/09/2002

My Bloody Valentine (sorti des archives)

 24/08/2002

BUY NOW!

 12/08/2002

Stereolab - radio mix


Local beats global
MySpace Music Player Hacked
The Extreme Diet Coke & Mentos Experiments
Un EP de Deerhoof en téléchargement
Un avant goût du Yo La Tengo nouveau
Podcast sur votre transistor
Pinkushion - Podcast #1
La fibre nostalgique des usagers du numérique
Prenez un concert à emporter
Juke-blog
Localisez vos stars préférées
BIFFF 2006: Journal de bord
Pitchfork a 10 ans et s'explique sur ses choix
Un top 50 des clips parus en 2005
Un bon trip...
Ils ont 20 ans à peine et ils sont sans-abri
Concert de Sigur Ros pour tous
Le nouveau site de Webzine Nameless
Tout le monde peut désinformer
L'adresse à connaître
Toi aussi deviens une star de l'électronique en ligne
Un peu de pub
Après cinq minutes, on regrette...
23ème Festival du Film Fantastique de Bruxelles (BIFFF 2005)
Steven Seagal Kit
Girls In Hawaii - Journal de bord
Courbes et tendances
22ème Festival du Film Fantastique de Bruxelles (BIFFF 2004)
Warp Records lance Bleep.com
Japonisation
Les pires pochettes de tous les temps
Blogs de djeunz
Découvrez les symboles...
Freddy VS Jason
Beat Takeshi
Toi aussi tu peux jouer du GY!BE
Toute sortie est définitive
Rapport d'inactivité
The Animatrix
charte EVENEMENT
Sonic Youth - Unplugged
My Bloody Valentine (sorti des archives)
BUY NOW!
Stereolab - radio mix